Imprimer PDF

Dougga, 830
(12/1/2/803) Cippe avec les trois épitaphes de Q. Mucius Agrasius, de Remmia Fructuosa et de Mucia Veneria

Site (nom antique): Thugga  Site (nom moderne) : Dougga.

Province romaine: Afr.

Localisation: Tunisie.

Support: Cippe.

Description et état du monument: Cippe à fronton et balustres, à quatre cantons côte à côte ; celui de gauche est anépigraphe. Découvert par le Dr Carton vers 1895. Revu par L. Poinssot en 1901.

Contexte local: Nécropole de l'Ouest.

Conditions de découverte: “A 60 m environ au nord-ouest du temple de Caelestis” (L. Poinssot).

Hauteur support : 100.

Longueur support : 130.

— Champ épigraphique 1Dimensions: 100/33.

— Champ épigraphique 2Dimensions: 100/33.

— Champ épigraphique 3Dimensions: 100/33.

Texte 0A

Datation du texte: 101/300.

Justificatif datation: Support.

Éd. Carton 1895a, 187, 351-353; Poinssot 1908, 541, 532 (CIL, VIII, 27070) ; MAD, 830.



Texte :

D M S
Q MVCIV
S AGRASI
VS PIVS
VIXIT AN
NIS LX
H S E

D(is) M(anibus) s(acrum),
Q(uintus) Muciu-
s Agrasi-
us pius
uixit an-
nis LX
h(ic) s(itus) e(st).

Type de texte: Épitaphe

Traduction: Consécration aux Dieux Mânes. Quintus Mucius Agrasius, qui a vécu pieusement 60 ans, repose ici.

Texte 0B



Texte :

D M S
REMMIA
FRVCTVO
SA▴P▴V▴A
LXIII

D(is) M(anibus) s(acrum),
Remmia
Fructuo-
sa p(ia) u(ixit) a(nnis)
LXIII

Type de texte: Épitaphe

Traduction: Consécration aux Dieux Mânes. Remmia Fructuosa a vécu pieusement 63 ans.

Remarques : Deux notations de L. Poinssot, à propos du gentilice : 1) La tombe est à une faible distance du mausolée des Remmii. 2) C'est dans la même région que Magnius Felix Remmianus éleva une exhedra Iunonis Reginae (CIL, VIII, 26474 ; DFH, 127).

Texte 0C



Texte :

D M S
MVCIA
VENERIA
P▴V▴A
XIII▴M▴VI▴D▴XI

D(is) M(anibus) s(acrum),
Mucia
Veneria
p(ia) u(ixit) a(nnis)
XIII m(ensibus) VI d(iebus) XI

Type de texte: Épitaphe

Traduction: Consécration aux Dieux Mânes. Mucia Veneria a vécu pieusement 13 ans, 6 mois et 11 jours.

Remarques : Il est vraisemblable que Mucia Veneria soit la fille du couple formé par Q. Mucius Agrasius et Mucia Veneria. D'après les âges, on pourrait penser que, dans cette famille, Mucia Veneria mourut la première et que les deux époux s'étaient réservé les deux cantons centraux du cippe.

Epidoc XML

URI:http://petrae.huma-num.fr/120100200803

Louis Maurin - 2016-05-13 15:40:27