Imprimer PDF

ILA, Bordeaux, 1
(16/1/9/1) Dédicace à Auguste et au Génie de la cité des Bituriges Vivisques

Site (nom antique): Burdigala  Site (nom moderne) : Bordeaux.

Province romaine: Aqu.

Localisation: France / Aquitaine / Gironde / Bordeaux.

Support: Autel.

Matériau: Marbre (marbre gris des Pyrénées : Braemer 1969, p. 96 ; à notre connaissance, la carrière pyrénéenne d'où a été extrait le marbre de l'autel de Bordeaux n'a pas été déterminée).

Décor: Sur le plateau, coussins décorés de feuilles imbriquées, avec un mascaron (très usé) sur chacune des tranches. Pas de foyer, mais un large canal central. Moulurations (talon, cavet) reliant le dé avec la corniche et le socle. Cadre mouluré sur chaque face du dé et du socle. Décors en bas-reliefs, centrés sur chaque face : face 2, vase à libations (urceus) ; face 3, couronne de feuilles de chêne, avec glands et lemnisques flottants à franges ; face 4, patère sculptée en rosace, avec au centre un buste ailé.

— Fragment 1.

Lieu de découverte: Bordeaux.

Conditions de découverte: Cet autel est signalé pour la première fois en 1534 par Apianus au Château-Trompette, où il était alors, comme Vinet le signalera trois décennies plus tard (1564), relégué dans un recoin (“que i'aduisay plantée là dedans au coing d'une estable, il y a environ douze ans : et priai le Capitaine, que … il ne laissast là gaster ceste pierre, ains la fist oster, et eslever sur quelque mur en veuë de tout le monde : ce que volontiers me promit faire, et le fit, comme l'on m'a dit” Vinet 1565, p. 18-19), d'où il fut tiré en 1590 par les jurats de Bordeaux (de Lurbe 1595) ; ceux-ci l'installèrent à l'Hôtel de Ville (ancien Hôtel de Ville ; Desgraves 1960, p. 199-201). Il entra à la fin du XVIIIe siècle dans le premier musée d'antiquités de la ville. Sa provenance est inconnue dans l'agglomération bordelaise ; qu'il ait été extrait des Piliers de Tutelle pour être transféré au Château-Trompette, comme l'écrit Apianus, est une pure conjecture (hoc marmor uidetur in arce quae a tuba denominationem habet, fuit quondam translatum e porticu Tutelensi) ; Jullian remarque que Vinet, qui vit l'autel dans le Château, ignore son emplacement d'origine (IRB, 1, p. 66) ; en tout état de cause, on ne peut en déduire un lien entre l'autel et les Piliers dans l'Antiquité.

Lieu de conservation: Bordeaux.

Institution de conservation: MAB.

N° inventaire: 60.1.1.

Dimensions: 148/73/58.

— Fragment 2.

Description du champ épigraphique: Occupe la face 1 du dé, limité par le cadre. L'inscription occupe la partie supérieure. Dimensions: 53/44.H. marge sup.: 5.H. marge inf.: 32,5.H. marge g.: 1,5.H. marge d.: 2,5. État de conservation: Érodé en surface, surtout l. 3.

Datation du texte: -20/+14.

Justificatif datation: Époque augustéenne ou julio-claudienne d'après la typologie du monument, le style de l'écriture, la nature du matériau. Le marbre pyrénéen a été exploité dès le début de l'Empire (Fabre & Sablayrolles 2002, p. 65, p. 73 ; Rodà 2005, p. 462, photo 3 : IRC, III, 24, inscription d'Ampurias en marbre de Saint-Béat, datée de 18 a.C.) ; pour l'érection de cet autel, on préférera les dernières années du règne d'Auguste, d'après le style de l'écriture.

Écriture: Capitale carrée.

Style écriture: Lettres le plus souvent légèrement allongées. Les lettres O et G ne sont pas circulaires, mais légèrement ovales. La lettre T dépasse l'alignement pour couvrir en partie les lettres adjacentes. Points de séparation légers ; plus accentués, l. 3 (avec un point à la fin du texte) ; l. 2, un point inclus dans la lettre O. Ligature, l. 1 (VM) et lettre incluse, l. 2 (I dans C). Les sillons ne sont pas dissymétriques.

Mise en page: Suivant l'axe de symétrie vertical, mais la l. 2 est tassée et trop longue vers la droite. On relève donc des maladresses mineures, venant d'un art de la gravure encore mal maîtrisé.

Éd. IRB, 1, p. 3-13, 607, 1, reproduction de la gravure des quatre faces de l'autel, exécutée par Robert 1881, p. 36. Jullian donne une revue très détaillée et exhaustive de l'histoire du monument depuis 1534 ; CIL, XIII, 566 ; ILS, 7038 ; ILA, Bordeaux, 1, photos, gravure de Van der Hem.

Comm.: E 1063, photo ; Étienne 1962, p. 175 ; Valensi 1971, p. 46-48, 30, photo ; Van Andringa 2002, p. 199 ; 2005, p. 115.

Texte :

AVGVSTO▴SACR⁽VM⁾
ET▴GENIO▴⁽CI⁾VITATIS
BIT▴VIV

Augusto sacr⁽um⁾
et Genio ⁽ci⁾uitatis
Bit(urigum) Viu(iscorum)

Type de texte: Dédicace votive

Traduction: Consacré à Auguste et au Génie de la cité des Bituriges Vivisques.

Remarques : La datation de cet autel est controversée en raison de la difficulté d'interprétation que pose la première ligne : on a hésité à y voir une consécration à l'empereur Auguste (Jullian, Hirschfeld), ou même catégoriquement refusé cette conjecture (Étienne), l'argument étant que le vocable initial est applicable à tous les empereurs, et que dans la formule Augusto sacrum, le premier terme désigne l'empereur vivant. Pour Étienne, cet Auguste serait Vespasien, qui aurait, selon lui, latinisé les institutions de la cité. Une datation plus tardive que le règne d'Auguste (on préfère souvent le règne de Claude) repose sur le style de l'écriture, les lettres légèrement allongées, notamment O et G. A ses réserves pour une datation augustéenne, Jullian ajoute qu'“il serait périlleux, toutefois, de poser en ces matières un principe absolu”. Des inscriptions provinciales précoces présentent des O de forme semblable, par ex. dans CIL, XIII, 7234, datable du premier quart du ier siècle a.C. (Selzer 1988, p. 115, 5 ; v. aussi, dans ce recueil, des textes de la première moitié du Ier siècle). Les inscriptions publiques d'époque augustéenne fournissent des modèles, à commencer par le bouclier d'Arles (AE, 1952, 165, cf. CIL, VI, 40365). Il semble que l'autel de Bordeaux soit une oeuvre de circonstance à placer dans le contexte de la création de la cité des Bituriges Vivisques, comme l'a montré W. Van Andringa (2002, p. 199), sans doute sous le règne d'Auguste (cf. supra, p. 29).



Trismegistos ID: 476060

Epidoc XML

URI:http://petrae.huma-num.fr/160100900001

Louis Maurin et Milagros Navarro Caballero - 2017-01-18 19:15:06

Connexion

En ligne

Nous avons 5 invités et aucun membre en ligne